Les données sensibles de l’entreprise

 

 

Définition

 

Qu’est-ce qu’une donnée sensible :

Une donnée sensible est une information dont la détention peut apporter à son détenteur un avantage quelconque ou dont la divulgation ou la destruction est susceptible de porter préjudice à l’entreprise .C’est données peuvent avoir un certain aspect patrimonial (fichier clients ) ou faciliter l’entrée d’un nouvel arrivant sur le marché (fichier fournisseurs ) .

 

 

Au niveau du chiffre , les données de l’entreprise sont considérées comme à priori sensibles.

Il en est ainsi :

de la composition de chiffre d’affaires (typologie de clientèle , geographie)

des éléments de calcul du prix de revient des produits

des taux de ristournes ou commissions consenties aux différents acteurs du circuit de distribution

de la politique tarifaire de l’entreprise (grille des tarifs des produits et des marges correspondantes)

des conditions d’achats auprès des fournisseurs

du carnet de commande

de l’état de la trésorerie

des budgets prévisionnels ( révèlateurs de la stratégie commerciale de l’entreprise et des cibles privilégièes par celle-ci ).

rémunérations directes ou indirectes du dirigeant

grille des rémunérations pratiquées dans l’entreprise

 

Pourtant un certain nombre de dispositions légales ou réglementaires contraignent l’entreprise à divulguer , voir publier des informations qui pourraient être jugées sensibles voir stratégiques . Publication des chiffres d’affaires trimestriels , publication des comptes annuels : bilan , compte de résultat et annexe .Les bilans et comptes de résultats peuvent être globaux par contre le code de commerce réglemente de façon plus détaillée l’annexe … (quelques exemples de données à édulcorer ou tout au moins à synthétiser .

 

Communications au comité d’entreprise mention « confidentiel »

 

 

 

Téléphone , source d’information pour l’extérieur , l’essentiel des données des sociétés de renseignements commerciaux sont issues des greffes et des « enqêtes téléphoniques » et attention aux communiqués de presse (marketing, techniques et financiers ).

 

La dématérialisation des données

est un facteur de risque de la diffusion involontaire de ces données (absence de code d’accès favorise le piratage, erreur de destinataire d’un mail …)

est un facteur de risque de perte ou de destruction (panne informatique , absence de sauvegarde , base de données non protégée en requête…)

 

 

L’intelligence économique : ne vise pas seulement l’innovation , les procédés , la composition des produits mais d’une manière générale toutes les données sensibles de l’entreprise.

 

 

L’intelligence économique se définit comme étant l’ensemble des activités coordonnées de collecte, traitement et diffusion de l’information utile aux acteurs économiques ,en vue de son exploitation.

Les spécialistes du domaine résument l’intelligence économique en trois éléments :

    • la veille : acquérir l’information stratégique pertinente ;
    • la protection des informations : ne pas laisser connaître ses informations sensibles ;
    • l’influence : propager des informations ou des normes de comportement et d’interprétation qui favorisent sa stratégie.            Ainsi l’entreprise a tout intérêt à définir une stratégie d’intelligence économique en sensibilisant ses reseaux interne et externes dans un cadre d’une veille active et protection quotidienne de ses données sensibles et donc de son patrimoine .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *